MONDAY CONFESSIONS: ECHECS

Je me rappelle mes années lycées; je ne pensais qu’à mon avenir et au faite qu’à mes 25 ans, je serais une jeune femme bien dans ses baskets, avec un CDI dans une grande entreprise, déjà propriétaire et habitant avec son mari.

A l’heure d’aujourd’hui, je peux te dire que aucun de ces « rêves », si je peux les appeler comme cela, ne se sont réalisés. Du haut de mes 2* ans, je ne suis ni propriétaire, ni marié, je n’ai encore moins de CDI et pour couronner le tout je ne suis encore moins la jeune femme bien dans ses baskets. Je ne peux, je pense, m’en-prendre qu’à moi même car je crois au dicton qui dit « quand on veut on peut », néanmoins je crois aussi à celui qui dit « que rien n’arrive sans raison »; n’est ce pas contradictoire!5eaa71b18a8c221f9f45317727ed7370

Aujourd’hui, 27 Juin 2016, même si le mal être me ronge, je tiens bon car toutes ces années écoulées m’ont fait comprendre qu’il fallait de la patience, de l’acharnement et surtout une bonne confiance en soi car malheureusement, personne ne pourra le faire pour toi. J’ai compris que malgré tout les échecs de ma vie, cela n’a pas été la fin; il a fallu se relever, se battre et continuer d’avancer pour approcher au plus prêt du but.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comme tu as pu le comprendre, je n’ai pas encore réalisé mon but, mais j’en approche petit à petit; ces petits pas qui, certes, paraissent une éternité, mais qui j’en suis sûre feront de moi quelqu’un de plus forte.

Je sais que pour se relever d’un échec, il faut être forte mentalement, mais cela se travaille chaque jour. Ne pas se laisser abattre, s’auto-motiver chaque jour même quand tout va bien, ne pas se reposer sur une petite victoire, la vie est un combat quotidien qui quoi que l’on pense mérite d’être vécu. Et l’échec fait partie de ce combat. L’échec te permet de faire face à tes erreurs et te permet de mieux faire, de changer la donne!521978bbd50e7ff6be6d8d9028b520a1

Échouer n’est jamais évident et est vécu comme une défaite, comme la fin de tout. Sauf qu’il ne faut absolument pas le vivre comme cela. Il faut le voir comme un recommencement, comme un moyen de changer ses erreurs et de faire encore mieux la prochaine fois.

Mes trois conseils pour avancer face à un échec:                                                                                      Comprendre pourquoi cela n’a pas fonctionné

 Faire une fiche ou un mémo avec un « nouveau plan d’attaque » ou un nouveau « but    

Ne surtout pas baisser les bras en s’affligeant de mauvaises pensées négatives90479-The-Future-Is-Your-Motivation

Et surtout, toujours regarder droit devant, et ne pas se référer à ce qu’à fait son voisin pour en arriver là!3